HYPOTHÈQUE INVERSÉE : INVERSEMENT INTÉRESSANTE?


BÉNÉFICIER D’UN PRÊT SANS REMBOURSER DE MENSUALITÉS? C’EST POSSIBLE GRÂCE À L’HYPOTHÈQUE INVERSÉE. CETTE SOLUTION AVANTAGEUSE À PREMIÈRE VUE NÉCESSITE D’ÊTRE BIEN COMPRISE, SOUS PEINE DE VOIR SON SENTIMENT DE SÉCURITÉ FINANCIÈRE S’INVERSER PAR LA SUITE…

Destiné aux propriétaires âgés de plus de 55 ans, le prêt hypothécaire inversé représente jusqu’à 55 % de la valeur courante de la propriété. Il est garanti par l’avoir net détenu dans leur maison, c’est-à-dire la portion de la valeur de la maison ne faisant pas partie du prêt à rembourser. Il est principalement offert par la Banque HomEquity, mais également par d’autres institutions financières.

L’admissibilité à une hypothèque inversée dépend de l’âge des propriétaires, de la valeur estimative de la maison, des taux d’intérêt en vigueur et de l’endroit habité. En général, plus la personne est âgée, plus elle peut obtenir un prêt élevé.

PRATIQUE

Contrairement à un prêt normal, les propriétaires n’ont pas à payer de mensualités régulières. Au fil du temps, les intérêts sur l’hypothèque inversée s’accumulent et l’avoir détenu dans la maison diminue. Lorsque les propriétaires vendent leur maison, qu’ils décèdent ou qu’ils partent vivre dans une autre résidence, eux-mêmes ou leurs héritiers doivent rembourser le prêt et payer les intérêts accumulés.

Le principal avantage de ce type de prêt hypothécaire est de pouvoir se procurer de l’argent sans avoir à quitter sa maison. De plus, l’argent emprunté est non imposable et n’impacte aucunement les prestations de la Sécurité de la vieillesse ou du Supplément du revenu garanti.

Le versement peut se faire une fois ou sous forme de paiements réguliers.

DES BÉMOLS

L’hypothèque inversée n’est cependant par la panacée à tous les problèmes d’argent. Car c’est une formule plus coûteuse que les autres prêts. Les taux d’intérêt sont plus élevés, tout comme les frais administratifs et juridiques requis.

Le grand inconvénient du prêt hypothécaire inversé est qu’il grignote le patrimoine laissé en héritage à sa famille, car celle-ci devra s’acquitter du remboursement du prêt et des intérêts au moment du décès.

Autre contrainte : en cas de décès, les héritiers ont un délai limité pour rembourser. Or, le temps de règlement de la succession est souvent plus long que celui accordé aux héritiers pour payer. Il faut donc s’assurer que ces derniers auront les reins suffisamment solides pour le supporter.

L’IMPORTANCE DE BIEN RÉFLÉCHIR

Avant de se décider à opter pour l’hypothèque inversée, il est primordial de s’interroger sur l’après-déménagement ou décès. Combien de temps les propriétaires, ou ses héritiers, auront-ils pour rembourser le solde du prêt? Que se passera-t-il si, au moment de rembourser, le montant est au final plus élevé que la valeur de la maison?

Étudier les autres possibilités de financement comme l’octroi d’un autre prêt comme une marge de crédit ou un prêt hypothécaire ordinaire ou encore vendre pour acheter une maison plus petite, louer ou partir vivre dans une résidence pour personnes âgées est également recommandé.

Se poser ces questions dès le départ permet, plus tard, de couler de vieux jours heureux sans s’inquiéter pour ses finances!

Source : Propriodirect.com


6 vues
  • Facebook Social Icon
  • YouTube Social  Icon

Construction Ri-Mar © 2016 Tous droits réservés