Planchers de bois

Les planchers en lattes de bois (massif ou stratifié) sont sensibles aux conditions intérieures de votre habitation. Vous devez considérer un certain nombre de critères pour éviter que vos planchers ne soient touchés par un surplus ou un manque d'humidité. Vous pourriez par exemple constater des changements dans vos planchers selon les saisons et les variations de température.

Lors de la période de chauffage, le taux d'humidité est souvent plus bas, ce qui provoque un assèchement des planches et cause des ouvertures entre les lattes. L'été, l'humidité augmente et les lattes prennent de l'expansion. Les espaces entre les planches tendront donc à disparaître. Pour en savoir plus sur les conditions d'humidité relative intérieure adéquates et la façon de les gérer.

De façon à maintenir vos planchers dans des conditions adéquates, les fabricants recommandent que vous visiez un taux d'humidité relative entre 37 et 45 %.

Malheureusement, le fait de maintenir un taux d'humidité relative un peu plus élevé l'hiver afin de réduire les ouvertures entre les lattes pourrait favoriser la condensation dans les fenêtres. Il n'existe pas de solution ralliant les meilleures conditions pour éviter les deux phénomènes. Vous devrez donc faire un choix entre maintenir un taux d'humidité un peu plus élevé et risquer d'avoir de la condensation, et maintenir ce taux un peu plus bas, mais en augmentant la possibilité d'avoir des ouvertures entre les planches.

Attention! Si vous maintenez un taux d'humidité trop faible pendant une longue période, vous risquez un relâchement des attaches, ce qui pourrait engendrer des craquements, et les ouvertures entre les planches pourraient devenir permanentes.

  • Facebook Social Icon
  • YouTube Social  Icon

Construction Ri-Mar © 2016 Tous droits réservés